Conseils‎ > ‎

Fiche technique n°2: "Les cordes et sangles d'escalade"

publié le 22 août 2014 à 06:31 par Pierre Blanche Escalade   [ mis à jour : 22 août 2014 à 06:32 ]



La corde d’escalade compte parmi les éléments les plus symboliques notre sport... Sans corde, point de grandes hauteurs.

En réalité, on ne devrait pas dire "une" corde d'escalade, mais bien "des" cordes d'escalade. Et oui, il y a autant de types de cordes que de pratiques d'escalade. Mais commençons par le début...



De quoi est constitué cet élément fondamental pour la sécurité du grimpeur? La réponse est souvent méconnue. Pourtant, nous nous devons d'avoir confiance dans cet élément qui garantie notre sécurité.

Vous voulez tout savoir sur la fabrication d'une corde d'escalade? Regardez la vidéo ci-dessous...

Maintenant que vous savez tout de la confection d'une corde, il faut savoir qu'il existe en réalité deux types de cordes:

Les cordes dynamiques...

...qui sont utilisées en escalade pour grimper. Ces cordes, à l'instar d'une élastique, peuvent s'allonger légèrement lorsqu'elles sont en tension, absorbant le choc lié à la chute du grimpeur. Elle est donc plus "confortable" en cas de chute, mais surtout plus sécuritaire en cas de chutes répétées, dans le sens ou elles répartissent les contraintes sur une grande longueur de corde

En escalade les cordes dynamiques peuvent être utilisés dans tous les cas ou il y a risque de chute (prévu ou non):

  • Escalade en tête 
  • Escalade ne moulinette
  • Vache (permet de limiter les risques de mauvaise utilisation de la vache)
  • Eventuellement Ficelou, Prussic, ou autre noeud auto-bloquant (permet de limiter les risques)...
  • Etc...

Vous n'êtes pas convaincus? Regardez cette démonstration de chute entre une corde semi-statique et une corde dynamique:




Les cordes statiques...

... qui sont utilisées uniquement en tension permanente sans risque de chute (cas des descentes en rappel, remontée sur corde fixe, travaux en hauteur, main courante, etc...). Ces cordes ne s'allongent pas lorsqu’elles sont en tension. Elles sont donc très pratiques pour "s'aider" à évoluer verticalement. Elles ne bougent pas! L'inconvénient est qu'évidemment, elles ne supportent pas les chutes. En escalade, elles sont donc à proscrire absolument dans de nombreux cas. Elles peuvent néanmoins être utilisées pour:

-Remontée sur corde fixe (lorsque l'on souhaite remonter une voie rapidement sans utiliser les prises)
-Soulever des charges lors d’ascensions de plusieurs jours en "big wall"(sacs, portaledges, nourriture, etc...)
-Eventuellement Ficelou, Prussic, ou autre noeud auto-bloquant...
-Éventuellement, vache, si l'on est absolument certain de ne pas chuter dessus (si l'on s'impose systématiquement de ne pas grimper au dessus du relais une fois que l'on est vaché)
-Etc



Ci dessous un petit exemple de ce que l'on peut faire avec une corde fixe...




Bref, vous l'avez compris: en escalade, l'usage de la corde dynamique est conseillé dans la plupart des cas standards... Mais ce n'est pas tout!

En fonction de leur diamètre notamment, ces cordes doivent êtres utilisées de manière différentes. Pour chaque utilisation, une symbolisation existe: elle est TOUJOURS notée sur des rubans blancs situés en bout de corde...







Pour la pratique de l'escalade, on distingue:

La corde à simple...

... est la corde la plus utilisée en escalade sportive, car elle est simple à manipuler. Les cordes à simple ont un repère suivant sur les rubans blanc situés en bout de corde.






"Elle est généralement utilisée dans les voies d'une longueur. On les utilise également sur des voies de plusieurs longueurs qui ne nécessitent pas une redescente en rappel. Attention tout de même, ce choix peut poser des problèmes en cas de réchappe (bien lire le topo). Les diamètres utilisés sont compris entre 9.1 et 11 mm pour un poids d’environ 70 grammes par mètre. Les longueurs varient entre 50 et 80 mètres et le choix dépend de l’utilisation. A savoir que les fabriquants matérialisent le milieu de certaines cordes à simple par un repère noir, très utile en cas d’utilisation de la corde pour un rappel. Il existe même des cordes à simple bicolore, une autre méthode pour en repérer le milieu." Cette corde se clippe dans toutes les dégaines lors de la montée

Pour une utilisation débutante, il est conseillé de ne pas choisir une corde à simple dont le diamètre est inférieur à 10mm (en dessous, leur manipulation par l'assureur nécessite plus de précautions, car la corde "file" plus vite dans le système d'assurage).


-Les cordes à double...

... sont un peu plus complexes à manipuler. Mais elles offrent un confort d'utilisation accru, notamment en grande voies. Les cordes à double ont un repère suivant sur les rubans blanc situés en bout de corde:





"Appelées aussi cordes de rappels, elles sont utilisées en montagne et en grande voies falaise." On ne grimpe plus avec une corde, mais avec deux cordes de diamètre plus petit, que l'on clippe alternativement dans les dégaines. "Les diamètres utilisés sont compris entre 8.1 et 8.6 mm pour un poids d’environ 45 grammes par mètre. Les longueurs varient entre 60 et 100 mètres. Généralement le choix d’un rappel se porte vers 90 ou 100 mètres."

Par rapport aux cordes à simple, ce type de cordes présente de nombreux avantages en grandes voies:
  • Limite le tirage (pour chaque corde, on passe une dégaine sur deux)
  • Facilité de transport lors des longues et fatigantes marches d'approche (chaque équipier se charge de l'une des deux cordes, et le poids total est réparti sur deux équipiers et non plus sur un seul pour la corde à simple)
  • Possibilité de faire des rappels plus longs (étant plus légère, il est plus simple de prendre 2*100m à répartir sur 2 équipiers lors de la marche d'approche. On peut ainsi descendre 100 m à chaque rappel)
  • "Corde de secours" en cas de rupture d'une des cordes (cas rares et extrêmes)

Pour une utilisation débutante, et en cas d'escalade sur des voies d'une longueur, la corde à double est déconseillée


-Les cordes jumelées...

... sont plus rarement utilisées. Les cordes jumelées ont un repère suivant sur les rubans blanc situés en bout de corde:

Il s'agit en fait de l'équivalent d'une corde à double, mais constituée d'un seul brin très long (120 à 200m). On noue la corde à son pontet par le milieu. "Ce type de corde, plus légère que les cordes à double, s'utilise uniquement en grandes voies montagne. Tout comme les cordes à double elles sont utilisées à deux brins, mais il faut toujours mousquetonner les deux pendant l'ascension. A noter que ce type de corde est de moins en moins fabriqué."

Par rapport aux cordes à simple, ce type de cordes présente elle aussi de nombreux avantages en grandes voies (bien que moins nombreux que la corde à double):
  • Possibilité de faire des rappels plus longs





Pour finir, vous l'avez compris, à chaque type de corde, une manière de clipper les dégaines. Cela est du, notamment, aux différents diamètres des cordes, mais aussi à leur utilisation, à la solidité des points d'assurage, etc...)





Voilà, vous savez désormais presque tout sur les cordes... Presque, car voici les quelques informations qui vous manquent:


Le traitement spécifique

Certaines cordes peuvent subir un traitement pour les imperméabiliser (par exemple, le "traitement Dry Cover chez BEAL". Elles sont indispensables pour l’escalade en cascade de glace, en canyoning, etc... Elles coûtent plus cher mais semblent mieux résister à l'abrasion.


L'entretien et le stockage

Si votre corde est sale, vous pouvez la laver à l’eau claire et froide et la bosser avec une brosse synthétique. Le séchage s’effectuant à l’abri de toute source de chaleur. Les cordes doivent être stockées à l’abri de la lumière, des UV, de l’humidité et de la poussière.





La durée de vie

La durée de vie dépend de la fréquence et du mode d'utilisation. La corde peut subir des dommages irréparables dès sa première utilisation. Généralement cette durée de vie se situe entre trois et huit ans. Mais en cas d’utilisation intensive cette durée peut être beaucoup plus réduite! Le temps de stockage et d'utilisation cumulé ne doit pas excéder dix ans"

Quoi qu'il en soit, les constructeurs ont élaborés un certain nombre de techniques pour aider à identifier une corde (donc son année d'achat, sa durée, son type d’utilisation, etc...). BEAL, notamment, a un système de traçabilité très élaboré, avec l'insertion de puces RFID dans ses cordes, d'un systême de "cartes d'identité" de chaque corde, etc... Pour d'autres, la couleur de l'âme de la corde sert à identifier son année de fabrication, etc...**









Et les sangles?



Le principe est exactement le même! En escalade, elles sont principalement utilisées pour sécuriser un relais, réaliser une pédale pour effectuer une remontée sur corde, etc... Elles sont donc généralement semi-statiques! On peut parfois utiliser des sangles semi-statiques en guise de vache, mais avec les mêmes précautions qu'une vache confectionnée en corde semi-statique... Ou alors il faut prendre une sangle dynamique...






Voilà, vous êtes désormais incollables sur les cordes d'escalade. Alors n'oubliez pas de vérifier les cordes avec lesquelles vous grimpez... Et de les plier après leur utilisation!



NB: Merci au site "Grimporama" où de nombreux passages de cette fiche technique ont été repris de leur excellent article!

Source: TV Moutain; Gimporama; Camptocamp