Conseils‎ > ‎

Fiche sécurité n°7 - "Poser un relais"

publié le 22 août 2014 à 03:30 par Pierre Blanche Escalade   [ mis à jour : 22 août 2014 à 06:07 ]
Vous arrivez en haut de votre voie après l'avoir gravie en tête... Vous devez maintenant redescendre, ou faire monter votre second (dans le cas d'une voie en plusieurs longueurs)... Il vous faut donc faire un relais...

Qu'est ce qu'un relais?


Un relais est un montage constitué de 2 Splits (ou broches) reliés (par une chaîne, une sangle, ou par votre propre corde) vous garantissant un point d'assurage fiable et solide. La règle d'or étant que, pour constituer un relais sûr, il est fondamental que celui-ci soit TOUJOURS constitué de deux points distincts l'un de l'autre. La raison étant que si l'un des deux points casse, vous serez toujours retenu par le second.

Pour constituer un relais, plusieurs cas peuvent se rencontrer:
  1. Le relais est chaîné et équipé de mousquetons
  2. Le relais est chaîné
  3. Le relais n'est pas chainé



1-Le relais est équipé de mousquetons clipables

(comme souvent en salle)





La méthode est alors simple. Elle vous est expliquée dans la vidéo ci dessous:

Vous n'avez pas besoin de matériel particulier pour effectuer cette manipulation...

2-Les deux points du relais sont reliés par une chaîne




Plusieurs méthodes sont alors applicables :

A - La méthode sans désencordement:




Vous n'avez pas bien compris? Cette autre vidéo pourrait vous aider...


B - La méthode avec désencordement:

Vidéo YouTube






ATTENTION: quelle que soit la méhtode que vous utilisez, il est fondamental de passer votre corde dans le maillon rapide ou dans l'anneau du relais prévu à cet effet! En aucun cas vous ne devez passer votre corde directement dans un des maillons de la chaîne, ou dans un Split (sauf cas exceptionnel). En outre, veillez bien à TOUJOURS valider la tension de la corde sur votre baudrier avant de vous dé-vacher (risque de chute) en demandant à votre partenaire de vous prendre "sec". Vous ne vous dé-vacherez alors uniquement quand, vous asseillant de tout votre poids sur le baudrier, vous constaterez qu'il n'y a plus de tension dans votre vache!





3- Les deux points du relais ne sont pas reliés

(cas souvent rencontré en grandes voies):




La démarche est alors plus complexe, et deux solutions s'offrent à vous, en fonction du matériel à votre disposition.



A-Vous disposez d'une sangle et d'une vache.

 Vous pouvez alors faire comme dans la vidéo suivante (à noter que d'autres méthodes sont aussi possibles)!




B-Vous ne disposez ni de sangle ni de vache...

La solution vous est donnée dans le vidéo ci-dessous...




Vous ne savez pas faire un noeud de cabestan? Visionnez cette vidéo!


D'autres fiches techniques et sécurité sont disponibles ici!
Ċ
Pierre Blanche Escalade,
22 août 2014 à 06:07